L'appellation Reully

L'origine du Vignoble de Reuilly remonte au début du VIIe siècle. Dagobert fit don de Reuilly, de ses prairies, de ses champs et de ses vignes aux moines de l'Abbaye de Saint-Denis.
L'AOC a été reconnue par décret en 1937 pour les vins blancs et en 1961 pour les vins rouges et rosés.

Le vignoble de Reuilly qui abreuva jadis Bourges la médiévale, fournissait également Vierzon, et ses vins, descendant les eaux du Cher en direction de la Loire, étaient acheminés vers l'Angleterre et les Flandres.
En 1365, le Duc de Berry, fils du Roi de France, édite une charte relative à la vente des vins de Reuilly. Cette charte fixe également les dates des vendanges et le droit de percevoir des taxes sur la vente des vins.
A la fin du XIXe siècle, lors de la replantation post-phylloxérique, les syndicats destinés à défendre les vignerons font leur apparition.
Après une période de latence, les années 80 voient le vignoble de Reuilly prendre un nouvel essor.
Du cœur du Berry, le vignoble de Reuilly s'étend des rives de l'Arnon, aux bords du Cher sur près de 186 hectares.
Les vignes sont plantées sur des coteaux de marne calcaire à pente moyenne et sur de hautes terrasses de sables et de graves.
L'aire d'appellation s'étend sur 7 communes : Reuilly, Diou, Lazenay, Chery, Lury, Cerbois et Preuilly.

 

LES CEPAGES :

LE SAUVIGNON BLANC
Particulièrement sensible à la qualité du terroir, le sauvignon trouve ses plus belles expressions dans les vignobles du Centre-Loire.
D'origine controversée (Centre de la France ou Sud-Ouest), il présente des grappes caractéristiques :
- forme cylindro-coniques parfois ailées, avec des grains très serrés, à peau épaisse, à chair ferme et croquante.
- arômes typiques, marqués par le sol et le climat. Le caractère des vins s'épanouit plus rapidement lorsqu’ils proviennent de terrains calcaires.
Les marnes et les formations argilo-siliceuses produisent des vins plus longs à s'affirmer et qui ont un meilleur potentiel de conservation (de 2 à 5 ans, voire 10 ans et plus).
La palette d'arômes développés dans les vins issus de sauvignon est particulièrement riche et peut atteindre des sommets de complexité : le fameux goût de "pierre à fusil" mais aussi le fruité (cassis, fruits de la passion, litchi, orange, pamplemousse, goyave), le floral (iris, sureau, rose, acacia, tilleul), le végétal (buis, genêt, rhubarbe, asperge) et autres tels que le musc, viande rôtie.
Le Sauvignon représente 70% des surfaces et 75% de la production des vignobles du Centre-Loire.
LE PINOT NOIR
Son nom est connu en Bourgogne depuis la fin du XIVème siècle mais il est certainement plus ancien. La grappe du Pinot Noir est petite et compacte (en forme de pomme de pin) avec des petits grains serrés de forme ovoïde, à la peau mince d’une couleur bleu-noir veloutée.
Le jus du Pinot Noir est incolore. C’est la macération de la pellicule (qui contient les pigments colorés) avec le jus lors de la fermentation alcoolique qui lui donne sa couleur d’un beau rouge cerise discrètement nuancée de violet.
Il nécessite, pour exprimer toute sa finesse et sa richesse aromatique, des conditions de production bien particulières dues à sa relative 'fragilité', entre autre un climat ni trop chaud ni trop froid et des sols bien drainés (calcaires en particulier).
Ainsi ses senteurs sont typées griotte, violette, bois précieux sur les vins jeunes, cerises à l'eau de vie, gibier et truffe au vieillissement.
Cultivé en Centre-Loire depuis fort longtemps, le Pinot Noir représente aujourd’hui 20 % de la surface plantée en vigne. Il est le cépage unique des vins de Sancerre, Menetou-Salon, Reuilly et entre en assemblage avec le Gamay dans les Coteaux du Giennois et à Châteaumeillant.
LE PINOT GRIS
Le Pinot Gris est une autre variante du Pinot Noir, à teinte beaucoup plus claire, originaire de la Bourgogne. Cépage de première époque. Les grappes sont petites, les graines serrées comme celles du Pinot Noir. La peau est très fine et la chair, à complète maturité, très sucrée et parfumée. Cépage rouge à jus blanc, c'est un raisin peu répandu dans les vignobles du Centre-Loire. Vinifié en blanc, il permet la production d'un vin rosé très clair. Vin très particulier, discret dans ses arômes et d'une étonnante finesse.
Il a une excellente faculté de conservation et ses arômes évoluent vers les fruits confits et le miel.
On ne le retrouve qu'à Reuilly et à Châteaumeillant (surface plantée : 45 hectares).

L'Appellation Reuilly en chiffres

Nombre de déclarants 38
Nombre de négociants-vignerons 4
Superficie classée 600 ha
Superficie de production 215 ha
Superficie plantée en Sauvignon 109 ha
Superficie plantée en Pinot noir 63 ha
Superficie plantée en Pinot gris 43 ha
Production totale 2012 7 750 hl
Production de vins blancs 2012 4 650 hl
Production de vins rouges 2012 1 750 hl
Production de vins rosés 2012 1 350 hl
Vente de la campagne 2011-2012 10 774 hl
Ventes en France 87%
Ventes à l'exportation 13%
Nombre de pays à l'exportation 13
Principaux pays à l'exportation Belgique, Royaume Uni, Pays Bas, USA, Allemagne

Dans le coeur du Berry, venez découvrir nos vins de Reuilly, fruités et équilibrés